La place de l’activité physique chez la femme enceinte

21 juillet 2023

Vous commencez à être habitué(e) de lire les bienfaits de l’activité physique chez tous les profils. La femme enceinte n’y échappe pas. Limitation de la prise de poids, du développement d’un diabète gestationnel, des fuites urinaires, de lombalgies, d’œdèmes des membres inférieurs… Les bienfaits sont nombreux et peuvent grandement améliorer le bien-être de la future-maman.

Comme toujours, il convient de vérifier avec son médecin l’absence de contre-indications et de se tourner vers un professeur d’activités physiques adaptées, si la pratique de l’AP n’était pas inhérente à la patiente.

Les recommandations

Les recommandations d’AP de la femme enceinte sont les suivantes :

  • Travail de l’aérobie : 3 à 7 fois par semaine à intensité légère à modérée plus de 10 min par séance
  • Travail de renforcement musculaire : 3 à 7 fois par semaine à intensité progressive
  • Travail d’assouplissements : 2 à 3 fois par semaine

En plus de ce temps hebdomadaire dédié volontairement à l’activité physique, il est bénéfique d’être le plus actif possible au quotidien, en limitant au maximum le temps passé assise. Référez-vous à l’un de nos précèdent article sur la Sédentarité et l’Inactivité. Vous y trouverez des idées pour bouger au quotidien tout en limitant votre temps passé assis.

La grossesse est une période délicate chez la femme puisqu’elle peut rapidement prendre trop de poids, ce qui est un facteur important de risques de complications lors de l’accouchement, que ce soit pour la mère ou bien pour l’enfant. L’intérêt de l’activité physique, couplée bien sûr à une alimentation équilibrée, est alors longuement documenté :

C’est notamment au cours du troisième trimestre de grossesse que l’on observe une différence significative dans la prise de poids. Les femmes ayant une activité physique régulière prennent en moyenne 3kg de moins que leurs collègues inactives. De même, une étude récente montre que la pratique régulière d’AP (3 sessions de 50min par semaine) diviserait par plus de 2, la prévalence de diabète gestationnel (2,6% des femmes actives, contre 6,8% pour celles du groupe contrôle).

En ce qui concerne la lombalgie, il n’a pas été démontré que l’activité physique pouvait prévenir son apparition. Cependant il est tout de même prouvé que l’exercice pré-natal pouvait réduire l’intensité des douleurs de dos, comparé aux femmes non actives avant leur grossesse.

Les femmes enceintes sont également régulièrement sujettes à des problématiques veineuses : œdèmes des membres inférieurs, thromboses veineuses… Là encore, l’activité physique peut nous aider ! Le retour veineux est d’autant plus amélioré si le mouvement est couplé à une thérapie de compression. Bas de contention et pressothérapie peuvent alors être recommandés. Nous disposons dans nos deux centres Nutri n’Fit (au Thor et à Noves) d’un appareil permettant de procéder à des pressions sur les membres inférieurs, favorisant la circulation sanguine et lymphatique. N’hésitez pas à lire notre article sur les Avantages du Rédustim pour en savoir plus.

Drainage lymphatique manuel

L’un des principaux avantages du drainage lymphatique pendant la grossesse est la réduction de la rétention d’eau. En stimulant le système lymphatique, le massage peut aider à drainer les liquides accumulés dans les tissus, réduisant ainsi les gonflements et l’inconfort associés. Cela peut également contribuer à soulager les douleurs et les tensions musculaires causées par le poids supplémentaire de la grossesse.

Après l’accouchement, le drainage lymphatique peut aider à rétablir l’équilibre du corps. Le système lymphatique joue un rôle essentiel dans le processus de guérison en éliminant les toxines, en réduisant l’enflure et en favorisant la cicatrisation. Le massage peut aider à accélérer ce processus en stimulant la circulation lymphatique et en favorisant l’élimination des déchets métaboliques. De plus, il peut contribuer à la réduction de la cellulite et à la tonification de la peau.

Réaliser un massage bien être et relaxation.

Nous vous proposons  le drainage lymphatique manuel méthode Renata França dans nos deux centres Nutri n’Fit (au Thor et à Noves).

Massage & soin

Le toucher a un pouvoir de guérison de l’âme. Le massage est essentiel à la Femme pendant toute la grossesse et après l’accouchement. Il prépare le corps à l’accouchement et facilite la récupération.

Les bienfaits des massages sont nombreux :

Sur le plan émotionnel :

  • – Ouvrir du chakra du cœur
  • – Se nourrir d’amour, chaleur humaine
  • – Libération des hormones du bien-être
  • – Diminution de l’hormone du stress

Sur le plan physiologique:

  • – Diminue des nausées, hyperacidité, constipation, ballonnements
  • – Élimine de l’excès des fluides
  • – Améliore la circulation lymphatique
  • – Augmente la souplesse des articulations et du bassin
  • – Apporte une bonne qualité des tissus du bébé et augmente son immunité

Sur le plan physique :

  • – Rectifie la position de verticalité
  • – Améliore la qualité, élasticité de la peau et prévient les vergetures
  • – Soulage les tensions dorsales liées à l’augmentation du poids
  • – Diminue la fatigue physique et mentale

Nous  vous proposons au centre Nutri n’Fit du Thor un soin complet femme enceinte, un soin postnatal avec resserage du bassin, et soin rituel Rebozo.

Références :

Exercise during pregnancy has a preventative effect on excessive maternal weight gain and gestational diabetes. A randomized controlled trial Ruben Barakat, Ignacio Refoyo, Javier Coteron, Evelia Franco

Exercise for the prevention and treatment of low back, pelvic girdle and lumbopelvic pain during pregnancy: a systematic review and meta-analysis Margie H Davenport, Andree-Anne Marchand

Risk Factors Related to Lower Limb Edema, Compression, and Physical Activity During Pregnancy: A Retrospective Study Katarzyna Ochalek, Katarzyna Pacyga 

 Article écrit en collaboration avec  Silvana SANA PACHA MAMA